Tout savoir sur le benchmark

benchmark

Le benchmarking est un outil incontournable pour améliorer les prises de décision dans les entreprises. C’est une solution permettant d’évaluer les performances de l’entreprise, en comparaison avec la concurrence ou avec un partenaire leader. L’approche méthodologique assure une amélioration des stratégies à adopter en vue d’atteindre des objectifs bien précis. Pourquoi faire du benchmark ? Comment bien le réaliser ? Voici un article détaillé à ce propos.

C’est quoi un benchmarking concurrentiel ?

Le benchmark est un outil qui permet de comparer la performance d’une entreprise par rapport aux concurrents, sur le plan économique. La comparaison constitue une démarche stratégique, permettant de mesurer les écarts, les avances ou les retards vis-à-vis des entreprises concurrentes.

La mise en œuvre du benchmarking varie de manière considérable selon les objectifs à atteindre pour une pertinence et une efficacité irréprochables.

Un benchmarking concurrentiel est alors une démarche d’observation et d’analyse qui compare les pratiques de la concurrence directe ou indirecte : c’est l’analyse concurrentielle.

Le but est de se baser sur les agissements des concurrents (tout savoir sur pestel ) pour élaborer des points stratégiques efficaces pour son entreprise.

Pourquoi faire un benchmark ?

Avec un benchmark, toutes les performances et les aspects de votre entreprise n’auront plus aucun secret pour vous.

L’analyse est essentielle pour que les managers puissent identifier les points à améliorer et à mettre en place un plan d’action efficace. Le benchmarking peut porter sur :

  • La stratégie marketing à adopter ;
  • La gestion du personnel ;
  • Le positionnement d’offre en termes de prix, de gamme de produits et de typologie de clients ;
  • La fidélisation de la clientèle qui passe par la création d’un persona marketing ;
  • Le référencement naturel ou SEO du site internet (tout savoir du SEA : le référencement payant).

En revanche, le benchmarking n’est aucunement de l’espionnage industriel. Il consiste à élaborer sa propre stratégie en se différenciant des concurrents et non à les copier (apprenez à monter votre positionnement marketing de manière efficace).

test benchmark

 

Comment faire un benchmark ?

Identifier les points de comparaison

Commencer par se poser les questions spécifiques pour faire une auto-analyse. La collecte de données vient ensuite : les données de vente, d’achat, de production, de logistique et de service après-vente.

Après réalisation d’une étude du marché, les questions à poser doivent permettre d’identifier les critères de comparaison par rapport aux concurrents, avec les bons indicateurs à analyser.

Identifier la concurrence

L’établissement de la liste des concurrents va permettre de les identifier. Pour ne pas surcharger les informations, il est recommandé de choisir entre 3 à 5 dans le même secteur d’activité.

Les stratégies et tactiques de chacun doivent être déterminées pour connaître leurs points forts et points faibles. Pour collecter les données, privilégier les sources fiables ainsi que les données quantitatives et mesurables.

Examiner les tendances

Les tendances actuelles impactent grandement les comportements d’achat des clients et des prospects. Les connaître serait un véritable atout !

Communiquer les résultats du benchmark

Lorsque les analyses seront effectuées, il est important de les communiquer aux acteurs concernés avec un rapport détaillé, une grille de comparaison, des conclusions et des recommandations.

Mettre en place un plan d’action pour atteindre les objectifs

Un plan d’action devra être développé de manière détaillée pour les projets à mettre en place.

Surveiller les résultats

Les résultats sont à surveiller en permanence pour maintenir une cohérence des plans d’action et des objectifs à atteindre.

Comment faire un benchmark digital ?

Le benchmark digital (tout savoir sur l’utilité d’un showroom virtuel) ne se différencie pas du benchmarking en général. Comme tout autre projet, l’analyse de l’environnement externe est essentiel pour garantir le succès de votre projet digital.

Analyser la concurrence

L’analyse des points forts et des points faibles de la concurrence va permettre à l’entreprise de se démarquer et de créer la différenciation aux yeux des consommateurs, pour améliorer la visibilité sur le marché.

Etudier les fonctionnalités et les choix techniques

Les fonctionnalités les plus pertinentes sont à étudier pour avoir une bonne inspiration. Il en est de même pour le choix technique.

Elaborer des fiches de restitution

Des fiches de restitution vont faciliter la vue d’ensemble sur le projet e-commerce à réaliser (n’oubliez pas l’importance d’une bonne landing page en e-commerce).

La conclusion du premier benchmark

Le premier benchmark réalisé est à présenter à l’équipe pour en faire des améliorations et des changements si besoin.

Entrainez-vous : Réalisez votre premier benchmark !

Sinon, n’attendez pas pour faire votre tout premier benchmarking, afin de maîtriser petit à petit les points essentiels.

analyse performance

Comment faire un benchmark de site internet ?

Pour faire le benchmark d’un site web, les étapes à suivre sont les suivantes :

  • Trouver tous les sites concurrents ;
  • Observer ce que les sites font et ne font pas ;
  • Toujours établir les forces et les faiblesses de chaque site web ;
  • Trouver des idées en s’inspirant de leurs tactiques ;
  • Etudier les contenus mis en ligne.

Le benchmarking n’est pas chose compliquée ! Il suffit de disposer de tous les outils et informations essentiels pour pouvoir bien le réaliser.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn