Qui sont les parties prenantes et comment affectent-elles votre entreprise ?

 

 

 Dans le monde du marketing, les parties prenantes sont les différents groupes de personnes qui influencent une entreprise comme les employés, les fournisseurs, les actionnaires. Même les ministères ou les agences gouvernementales peuvent être définis comme des parties prenantes.

Elles sont fondamentales dans le fonctionnement des entreprises. Leurs décisions peuvent grandement affecter les résultats et les objectifs d’une entreprise, et, d’une autre côté les activités de l’entreprise ont un impact sur elles. Voyons ce que sont exactement les parties prenantes, quel est leur impact sur les entreprises.

 

 

Que sont les parties prenantes ?

La définition de partie prenante a été proposée dans les années 1980 par le philosophe américain, Robert Edward Freeman. Il fait référence aux personnes ou aux groupes qui sont affectés par les actions d’une entreprise.

Ce concept devient important si l’on considère que les actions d’une entreprise n’influencent pas seulement ses propriétaires et ses travailleurs, mais aussi des tiers tels que ses fournisseurs, ses concurrents, ses clients, etc. En allant plus loin, nous pouvons dire que les actions de l’entreprise affectent également les familles de tous ces groupes et, en fin de compte, la société dans son ensemble.

Par conséquent, avant de prendre des décisions stratégiques qui affectent l’entreprise, nous devons réfléchir à l’impact qu’elles auront sur ces groupes.

 

Quels sont les types de parties prenantes ?

Il existe de nombreux types de parties prenantes, car les activités d’une entreprise ont un impact sur une variété d’individus et de groupes. Cependant, nous pouvons distinguer les parties prenantes primaires et secondaires et également les parties prenantes internes et externes.

 

Primaires et secondaires

Cette classification fait référence à l’importance des parties prenantes pour les opérations de l’entreprise.

Les parties prenantes primaires sont celles qui sont essentielles, car elles ont un lien économique direct avec l’entreprise. Dans cette catégorie, on trouve les types suivants :

Les actionnaires qui fournissent le capital nécessaire au démarrage de l’entreprise.

Les partenaires de l’entreprise qui partagent les mêmes intérêts liés au profit.

Les travailleurs qui fournissent la main d’œuvre permettant à l’entreprise de crées des produits et services.

Les clients qui décident en dernier ressort si l’entreprise est viable ou non.

Les parties prenantes secondaires, en revanche, sont celles qui n’ont pas de lien économique direct avec l’entreprise, mais qui sont affectées par ses activités. Cette catégorie est très large, mais nous pourrions mettre en évidence les éléments suivants :

La concurrence, c’est-à-dire les autres entreprises qui offrent des produits et services similaires .

Le marché en général, c’est-à-dire les entreprises cotées en bourse.

Les médias qui sont chargés de rendre compte des activités de l’entreprise, car ils ont des intérêts liés à la transparence.

Les institutions financières qui sont chargées de garantir la solvabilité et la transparence.

Les fournisseurs et les sous-traitants dont l’activité économique a un impact sur l’entreprise même s’ils ne travaillent pas directement pour elle.

Les partis politiques, les institutions religieuses et les syndicats qui ont leurs propres intérêts liés à la légalité, aux valeurs et aux droits sociaux ou du travail.

 

Parties prenantes internes et externes

Cette classification est basée sur la relation que les parties prenantes ont avec l’entreprise, c’est-à-dire si elles font partie de l’entreprise ou sont des tiers intéressés.

Les parties prenantes internes comprennent les propriétaires, les dirigeants, les employés, les fournisseurs et les clients.

Les parties prenantes externes sont des entités telles que l’administration publique, les concurrents, les défenseurs de la clientèle, les écologistes, les médias et d’autres groupes d’intérêt.

 

Parties prenantes contre actionnaires

Il peut parfois y avoir une certaine confusion entre les termes « parties prenantes » et « actionnaires », car non seulement ils se ressemblent, mais ils sont aussi étroitement liés.

Un actionnaire est une personne qui possède des actions dans une entreprise. Par conséquent, les actionnaires sont un type de parties prenantes. Ils sont directement impliqués dans l’entreprise et sont en mesure d’influencer les décisions de l’entreprise, car s’ils retirent leur soutien, l’entreprise ne peut pas fonctionner.

 

Comment les parties prenantes influencent-elles l’entreprise ?

Les parties prenantes n’ont pas toutes le même degré d’influence sur les décisions stratégiques d’une entreprise. De plus, elles ne bénéficient pas toutes de la même manière des résultats de l’entreprise.

Pour évaluer l’impact qu’une partie prenante spécifique a sur l’entreprise, deux facteurs doivent être pris en compte : son impact sur les projets de l’entreprise et l’attitude de l’entreprise à son égard.

Comme nous l’avons vu précédemment, certaines parties prenantes ont un impact majeur sur la formation, la gestion et l’exécution des plans de l’entreprise, tandis que d’autres ont un rôle moins influent. Par exemple, les fournisseurs sont généralement remplaçables, mais si un bureau de l’administration publique n’accorde pas une licence nécessaire, il n’y a généralement aucun moyen d’avancer.

De même, l’activité de l’entreprise n’a pas un impact égal pour toutes les parties prenantes. Les propriétaires, les employés et les actionnaires sont étroitement liés au succès ou à l’échec de l’entreprise, tandis que pour d’autres, comme les médias, l’impact est beaucoup plus faible.

Il ne faut pas oublier qu’il existe des parties prenantes qui bénéficient des bons résultats de l’entreprise et d’autres qui ont une relation plus antagoniste. Par exemple, les actionnaires feraient partie de la première catégorie et les concurrents de la seconde.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn