Search
Close this search box.

Quel est le meilleur placement ?

 

Dans les lignes qui suivent, nous allons voir ce qu’est un bon placement afin de pouvoir choisir le meilleur placement pour vous.

En effet, un placement qui est bon pour votre voisin ne le sera peut-être pas pour vous. Dans la gestion de votre patrimoine, vous devez sélectionner les investissements qui vous correspondent.

Alors quels sont les critères d’un bon placement selon vous ?

Il existe 3 critères essentiels pour définir un bon placement.

 

Le premier critère d’un bon placement, c’est la disponibilité

Votre argent sera-t-il disponible et sinon pendant combien de temps sera-t-il bloqué ?

Il est assez amusant de constater comme ce paramètre est important et contradictoire chez certaines personnes.

Pour beaucoup de monde, la disponibilité est un critère essentiel pour un placement. Souvent, pour une partie importante de ces personnes, l’immobilier est considéré comme un bon placement.

Il y a ici une contradiction importante. L’immobilier est un placement sur le très long terme pour lequel on est généralement réellement engagé, car on doit rembourser un crédit pendant 15, 20 et parfois même 30 ans.

La bourse qui à l’inverse est souvent considérée comme un mauvais placement, parce que trop risquée (je préfère le terme volatilité) est pourtant bien plus disponible que l’immobilier.

Se débarrasser rapidement d’un bien immobilier est à la fois difficile (vous devez trouver un acheteur et signer chez un notaire) et coûteux (vous devez rembourser les frais bancaires, levée d’hypothèque, amortir les frais de notaires…).

En bourse, vous pouvez vendre toutes vos actions dans la journée et récupérer votre argent. Le coût aura été simplement celui d’un ordre (quelques euros).

L’objectif n’est pas de comparer la bourse ou l’immobilier, mais de bien comprendre qu’avant d’investir, vous devez définir vos objectifs et ne pas changer ces objectifs en fonctions du placement !

 

Si vous êtes prêt à investir sur 5 ans, comparez les différents placements qui correspondent à ce critère. Même chose sur 20 ans. Seulement après, vous pourrez décider.

 

Le second critère d’un bon placement, c’est le rendement

Ce critère semble évident, mais pourtant trop de personnes investissent sans avoir aucune idée du rendement de leur investissement.

Par exemple, lorsque vous achetez de la défiscalisation, on vous vend souvent une réduction d’impôts, mais pas un rendement.

 

Au final, quand on fait les calculs, on se rend compte dans bien des cas que si vous aviez investi dans d’autres placements sans défiscalisations, vous auriez gagné plus d’argent.

 

Concentrez-vous toujours sur ce qu’il vous reste à la fin dans votre poche et pas ce que vous économisez comme impôts !

 

Le troisième et dernier critère d’un bon placement, c’est le risque

On entend souvent que plus un placement est performant, plus il est risqué.

Je ne suis pas d’accord avec ça.

Si vous investissez dans l’immobilier, il est possible que vous trouviez une bonne affaire. Le vendeur pour tout un tas de raisons possibles doit absolument vendre.

Dans ce cas, il est prêt à vous faire un prix et vous allez pouvoir obtenir un rendement élevé.

Est-ce que pour autant le risque est plus important que si vous aviez acheté un appartement à 200 m à un prix plus élevé ? Je ne pense pas.

Chaque placement a ses risques, mais ce n’est pas parce que vous obtenez un rendement plus élevé que vous prenez plus de risques.

 

Le risque le plus important, c’est peut-être de mettre tous vos œufs dans le même panier. Détenir tous vos placements dans la même banque, détenir un patrimoine composé uniquement d’immobilier (situé dans la même ville), investir en bourse et ne sélectionner qu’une seule action.

Facebook
Twitter
LinkedIn