Comment optimiser les images et les Gifs pour le référencement

Optimiser votre site pour le référencement est une tâche complexe qui demande un engagement certain. Cependant, avec de la constance dans le temps, vous récolterez ce que vous avez semé en suivant certaines bonnes pratiques de référencement. Et si la plupart des gens pensent aux mots clés en texte clair, les images ne doivent pas être négligées dans la conversation sur le référencement. Les images rendent le contenu plus attrayant, plus engageant et constituent une autre opportunité de jus de référencement.

Dans cet article, nous allons découvrir pourquoi les images et les GIFs comptent pour le référencement et comment les optimiser pour des performances maximales.

 

Comment les moteurs de recherche explorent, indexent et classent

Avant de sauter dans nos conseils pour optimiser les images et les GIFs pour le SEO, discutons brièvement de la façon dont les moteurs de recherche fonctionnent (spécifiquement Google) et comment le contenu est classé. Il y a 3 étapes dans la façon dont Google traite le nouveau contenu, y compris les images et les GIF : le crawling, l’indexation et le classement.

  • 1. Crawling – L' »araignée » de Google scanne votre page pour déterminer ce que contient votre contenu et comment il est structuré. Les liens sont essentiels dans cette étape d’exploration, car c’est ainsi que l’araignée navigue sur votre site. Soumettre votre sitemap à Google est également une option pour le faire crawler.
  • 2. Indexation – Une fois que votre site a été crawlé, il sera ensuite indexé. Il s’agit de la méthode utilisée par Google pour organiser et stocker les informations de votre page Web en fonction du texte, des images, des vidéos, des mots-clés et autres. Tout ce contenu sera utilisé pour classer votre site Web dans les résultats de recherche de Google.
  • 3. Classement – Toutes les informations recueillies aux étapes 1 et 2 sont ensuite utilisées pour classer votre site dans les résultats de recherche. Des facteurs tels que l’emplacement, le périphérique, les temps de chargement, la fiabilité et d’autres sont également pris en compte. Aucun autre facteur de classement n’est cependant plus important que l’intention de recherche – ce que les utilisateurs recherchent réellement.

Comment optimiser les images et les GIF pour le référencement

Les images pimentent votre contenu et peuvent souvent faire passer votre message plus rapidement et de manière plus convaincante que le texte seul. Cela inclut les GIF, les graphiques et les diagrammes, que beaucoup de gens trouvent plus accessibles qu’un mur de mots. Google Images est également devenu un outil de recherche important à part entière, la recherche visuelle gagnant en popularité. Alors comment donner aux lecteurs ce qu’ils veulent tout en faisant plaisir à Google et en boostant notre référencement ?

 

Choisir vos images

Cela va peut-être sans dire, mais les images doivent être pertinentes par rapport à votre texte pour l’optimisation des images SEO. Cela signifie correspondre à l’imagerie utilisée comme moyen d’illustrer le contenu de votre texte. L’image que vous avez choisie doit également être relativement proche en position de page du texte auquel elle est liée. Si vous essayez de vous classer pour une image spécifique, essayez de l’ajouter aussi près que possible du haut de la page. Là encore, elle doit correspondre au thème de l’article dans son ensemble si vous la mettez en avant. Dans la mesure du possible, les images originales sont toujours préférables aux photos de stock. Il en va de même pour les GIF, mais ne comptez pas trop sur eux car ils peuvent ralentir considérablement votre site Web, drainant ce jus de référencement durement gagné.

 

Nom et format de fichier pour le référencement des images

Nommer votre image pour le référencement est une étape cruciale de l’optimisation. En changeant le nom par défaut de votre image pour contenir les mots-clés pour lesquels vous voulez être classé, vous permettez à Google d’explorer votre image sans la regarder réellement. Assurez-vous que votre mot-clé principal pour l’article et l’image est au début de votre nom de fichier.

Concernant le format de l’image, il n’y a pas vraiment de solution  » taille unique « . Tout dépend de la façon dont vous voulez utiliser l’image. Le format JPEG est idéal pour les images plus grandes où les détails sont conservés alors que la taille du fichier reste relativement faible. Le format PNG est la meilleure option pour la transparence de l’arrière-plan. WebP est une autre option équilibrant haute qualité et taille de fichier réduite.

 

Dimensionnement de vos images

Les temps de chargement sont essentiels non seulement pour votre référencement mais aussi pour l’expérience utilisateur. Assurez-vous que les dimensions de vos images correspondent à la taille dans laquelle vous souhaitez les afficher – les images réduites doivent toujours être chargées à leur taille d’origine. L’utilisation d’images réactives est également importante pour que vos images soient correctement affichées pour vos lecteurs sur différents appareils. Heureusement, maintenir la qualité de l’image et réduire la taille du fichier ne doit pas être difficile, des outils comme Squoosh ou ImageOptim feront le gros du travail pour vous.

En ce qui concerne l’optimisation des GIF SEO, il est fortement recommandé de les compresser avant de les utiliser afin qu’ils se chargent rapidement. Il existe de nombreux outils pour vous aider à optimiser vos GIF.

Il existe deux types de compression des GIF :

  • Compression avec perte – réduit la qualité des GIF pour accélérer le temps de chargement mais est imperceptible pour les lecteurs
  • Optimisation sans perte – ne supprime aucun pixel ni aucune couleur mais n’est pas aussi rapide que la compression avec perte

  

Insertion de votre image ou GIF dans votre page

Maintenant que votre image est prête à être utilisée, il est temps de la rendre encore plus  » crawlable « . Comme mentionné ci-dessus, il est logique, tant pour les lecteurs que pour Google, que votre image soit placée dans un contexte naturel à proximité de textes connexes.

Puis, et c’est très important, vous voudrez faire usage de légendes pour vos images. Pourquoi ? Parce que certaines personnes ne font que scanner les articles et souvent n’absorbent que les titres et les légendes des images. Lorsque je lis des articles, je suis généralement attiré directement par les images et je lis toujours les légendes pour en savoir plus sur ce que je regarde. Les légendes sont excellentes pour le référencement, mais n’en faites pas trop – comme d’habitude, privilégiez l’expérience du lecteur.

Ajouter du texte alt est une autre technique pour stimuler votre référencement. Les images et les GIF, tout comme le contenu textuel, doivent être lisibles par le spider de Google.Le texte alt (ou balise alt) est une description de votre image qui s’affiche, si pour une raison quelconque, votre image ne peut pas être affichée. Ajoutez du texte alt à chaque image que vous utilisez et incluez votre ou vos principaux mots-clés et un certain type de description afin que les lecteurs et Google sachent ce que vous présentez.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn