Comment choisir des mots-clés pour le référencement : Conseils

Toute campagne SEO réussie commence par la recherche et la sélection des bons mots-clés. Et un certain nombre de facteurs importants doivent être considérés et explorés avant d’intégrer les mots-clés. Si vous vous trompez, à cause de la concurrence ou d’un mauvais ciblage des mots-clés par exemple, vous dépenserez des ressources considérables pour peu de résultats.

Choisir et optimiser les bons mots-clés, cependant, générera plus d’engagement, des prospects qualifiés et finalement, stimulera les ventes. Les mots-clés sont la base d’une stratégie de référencement bien construite, alors assurons-nous qu’ils sont bien planifiés et à la hauteur de la tâche.

 

Comment choisir les bons mots-clés

Toutes les stratégies commencent par des objectifs clairs. Il en va de même pour le choix des mots-clés à des fins de référencement. Définir notre marché cible et jusqu’à des acheteurs types spécifiques, nous permet ensuite d’identifier des mots-clés plus ciblés. 

 

Combien de mots-clés ai-je besoin?

« Plus on est de fous, plus on rit », ne s’applique pas au choix des mots-clés. Avec vos objectifs bien définis, vous voulez ensuite vous concentrer sur des mots-clés soigneusement sélectionnés qui entraîneront la plus grande récompense pour votre travail acharné.

Une approche simple mais efficace consiste à construire vos mots-clés en utilisant la même hiérarchie que votre site Web ou votre blog. Avec cette stratégie, nous commençons par rechercher des mots-clés à différents niveaux :

  • Le mot clé principal – C’est le mot-clé que vous voulez comme pièce maîtresse de votre stratégie de référencement. C’est le mot-clé autour duquel vous voulez positionner l’ensemble de votre site Web à long terme. Il peut s’agir d’un mot-clé qui se trouve dans votre nom de domaine ou d’un mot primaire dans votre secteur d’activité spécifique.
  • Les mots-clés secondaires – Ces mots-clés jouent des rôles de soutien et sont très pertinents pour votre entreprise. De trois à sept mots-clés secondaires seront suffisants. Vos mots-clés secondaires pourraient être les titres principaux des sections de votre site Web et/ou les catégories les plus importantes pour votre blog.
  • Mots supplémentaires – Trois à cinq autres mots-clés plus spécifiques pour chacun de vos articles de blog ou des descriptions plus longues sur votre site Web. Ces mots-clés peuvent être les sujets de votre blog ou des mots/phrases proéminents utilisés lors de la description de vos produits.

3 Clés pour choisir les bons mots-clés

  • Marché cible – Plus le mot-clé est générique, plus il a de concurrence, ce qui signifie à son tour qu’il est plus difficile à classer. En réduisant votre marché cible et votre acheteur type, vous pouvez ranger pour ces mots clés pertinents et augmenter les taux de conversion. Pensez à  » chaussures de cyclisme légères pour femmes  » par rapport à  » chaussures de cyclisme « .
  • Volume de recherche des mots-clés – Combien de personnes recherchent des mots-clés spécifiques dans votre secteur ? Devriez-vous essayer de vous classer pour eux ? Généralement, les mots-clés avec un volume de recherche très élevé signifient une forte concurrence. À moins que votre budget ne vous permette de rivaliser avec les grandes marques et que vous disposiez de beaucoup de temps, il est préférable de vous concentrer sur des mots-clés à longue traîne moins génériques et plus spécifiques. Nous partagerons quelques outils de recherche de mots-clés ci-dessous.
  • Concurrence – Comme nous l’avons évoqué, la popularité de recherche des mots-clés va de pair avec la concurrence. L’astuce consiste à trouver le bon équilibre entre les mots-clés qui ont un volume de recherche assez élevé mais une concurrence limitée. Il y a d’innombrables entreprises qui travaillent sur le SEO dans votre secteur, il faut donc avoir l’esprit ouvert pour trouver votre place à la table. Se tailler une niche au sein d’un marché plus large est un moyen fantastique de se classer pour des mots-clés spécifiques qu’une certaine démographie recherche, et à son tour devenir une autorité sur ce marché.

Mots-clés pour les pages pilier et cluster

Traditionnellement, le SEO a été centré sur l’utilisation de mots-clés qui correspondent directement aux requêtes de recherche des utilisateurs, même au détriment du texte naturel. Les algorithmes de Google ont cependant changé, et se concentrent désormais sur l’intention de l’utilisateur. L’outil de traitement du langage naturel de Google, BERT, analyse les requêtes de recherche pour voir comment les mots clés sont liés les uns aux autres et non plus comme des mots clés isolés. Les spécialistes du marketing ont désormais adapté leur approche en organisant les pages web autour de pages piliers et de groupes de sujets.

 

Pages piliers sont essentiellement un synopsis qui représente une page web. Une page pilier couvre toutes les informations générales sur un sujet et se concentre sur un mot-clé générique. Les liens au sein de la page pilier mènent à un contenu plus approfondi sur chaque point. Disons que vous vendez des colliers pour chiens, vous pourriez créer une page pilier sur les harnais pour chiens spécifiquement. Les pages piliers sont généralement beaucoup plus longues que les articles de blog et traitent des principaux points liés au sujet.

 

Les pages cluster d’autre part, sont des groupes de contenu plus concis qui couvrent des aspects du sujet en plus grand détail. Notre marque de colliers pour chiens, par exemple, pourrait créer des articles séparés sur les colliers en cuir, les colliers personnalisés, les laisses extensibles, etc.

Cette structure est gérée par une procession de liens qui aide les utilisateurs à naviguer dans les pages Web. Les pages piliers sont liées aux articles du cluster et les liens de chaque article du cluster renvoient à la page pilier.

Lorsque vous choisissez des mots clés pour votre page, concentrez-vous sur des groupes de mots clés au lieu de chaque mot clé individuel. Cela vous permet de fournir un contenu plus précieux aux utilisateurs et d’aider Google à indexer et à classer vos pages.

.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn