La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) dans votre entreprise

Sommaire

 

Depuis un certain temps, la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences est devenue une stratégie qui mérite d’être adoptée au sein d’une entreprise. Ceci peut s’expliquer par le fait que la GPEC joue un grand rôle dans l’organisation économique, juridique, social et technologique d’une entreprise. En outre, elle peut répondre aux besoins de l’entreprise, concernant le recrutement, la formation et la gestion des emplois.

 

Pourquoi mettre en place une GPEC dans votre entreprise ?

 

De nos jours, la transformation numérique a bel et bien évolué. Devant cette situation, il est évident que les entreprises anticipent ces évolutions. Ainsi, la mise en place de la GPEC doit permettre à une entreprise de garantir la réussite de son développement. Par ailleurs, pour rester éveillé, il faut savoir équilibrer les compétences des salariés et les méthodes utilisées à court, moyen et long terme. En outre, la GPEC est une démarche indispensable dans la gestion RH. En effet, elle peut détecter les points forts et les points faibles d’une entreprise, puis apporter des solutions efficaces pour l’amélioration de son organisation. 

 

Les domaines dans lesquels la GPEC peut intervenir 

 

Pour plus d’informations sur la GPEC, vous pouvez visiter le Blog RH. A priori, elle concerne la gestion des Ressources Humaines. Ainsi, elle est capable de résoudre les situations de sous-effectif et de sureffectif. D’autre part, la GPEC a également pour rôle de qualifier les salariés et de mettre en place un projet d’évolution professionnelle. Elle peut s’occuper de la gestion des carrières dans une entreprise. En outre, la GPEC intervient également pour améliorer les conditions de travail et apporter des changements organisationnels, technologiques ou économiques d’une entreprise. 

 

Les objectifs de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences 

 

La GPEC a pour principal objectif de :

  • mettre en valeur les compétences individuelles et collectives ;
  • développer les compétences des salariés ;
  • résoudre les problèmes de sureffectif ;
  • favoriser l’évolution professionnelle ;
  • améliorer l’organisation du travail ;
  • optimiser la productivité ;
  • faciliter le recrutement.

Comment mettre en place la GPEC ?

 

Pour mettre en place la GEPC, il faut suivre quelques étapes.

 

Etablir un diagnostic sur la situation de l’entreprise

Tout d’abord, il est primordial de faire une revue sur la situation actuelle et future de l’entreprise. Cela permet de déterminer vos besoins en termes d’emplois et de compétences. 

 

Réaliser un plan d’action RH

Après avoir élaboré le diagnostic, vous pouvez faire une évaluation sur les points forts et les faibles de l’entreprise. Cela facilitera la mise en place d’un plan d’actions. Par ailleurs, celles-ci doivent se baser sur un projet d’évolution bien précis. De même, vous devez adapter les démarches et les outils nécessaires avec le projet défini

 

Renforcer l’investissement de tous les acteurs de l’entreprise 

En tant que salarié, vous devez disposer des compétences requises pour promouvoir l’évolution et l’organisation du travail. De leur côté, les managers sont tenus de vérifier régulièrement les fiches de poste des membres de l’équipe, afin que leurs compétences s’accordent avec les besoins de l’entreprise. Par ailleurs, les responsables des RH doivent savoir anticiper et préparer les campagnes de recrutement. 

Facebook
Twitter
LinkedIn