4 Soft skills dont vous avez besoin pour réussir

soft skills

Avez-vous déjà entendu parler des soft-skills ? C’est un terme assez flou que l’on n’a toujours pas l’habitude d’entendre. Si les softs skills sont particulièrement présents dans le secteur du conseil et du management, ils commencent tout juste à se faire connaître en entreprise. Ce sont des compétences douces qui contribuent à une meilleure performance et agilité dans le monde professionnel. Pour en savoir davantage, voici justement un article détaillé sur le sujet.

Que sont les soft skills ?

Les soft-skills sont des compétences qui sont mises en œuvre dans la pratique. De par leur transversalité, les soft skills ne sont pas des compétences techniques, mais plutôt des compétences relationnelles et aptitudes comportementales.

Il s’agit ici d’une compétence non innée, qui s’acquiert au fil du temps. Pas besoin de méthodes ni de techniques spécifiques pour l’acquérir, il suffit de prédispositions pour l’amélioration de ses traits de personnalité.

Le soft skill est une valeur qui assure le savoir-être et les qualités humaines. Ces compétences douces sont de nos jours très recherchées en entreprise.

Quels sont les soft skills les plus recherchés par les entreprises ?

Les soft-skills les plus recherchés par les recruteurs en entreprise sont :

  • La motivation, une qualité qui est encore aujourd’hui des plus importantes, pour garantir la capacité d’énergie d’un salarié ;
  • La capacité d’adaptation au changement ou l’adaptabilité à n’importe quelle situation qui se présente ;
  • L’organisation, avec une planification bien au point (aidez vous du diagramme de Gantt par exemple) et une bonne anticipation pour la résolution des problèmes ;
  • Une bonne capacité de communication, pour mieux interagir avec un collaborateur.

Ce sont des compétences qui sont les plus souvent demandées lors d’un entretien d’embauche.

soft skills courbe

Quelle est la différence entre hard skills et soft skills ?

Hard skills et soft skills sont des termes qu’il convient de connaître. Lors des entretiens d’embauche, les recruteurs demandent souvent aux candidats de les énumérer.

Le hard skill est une compétence technique qui est acquise tout au long d’un parcours éducatif et académique. Prenons quelques exemples : marketing digital, statistiques, data scientist, technicien en software development, gestion de projet, maîtrise des langues étrangères.

Le soft skill, comme évoqué plus tôt, est une compétence personnelle, qui ne peut pas s’obtenir par des études académiques. Ce sont des aptitudes humaines et des talents améliorant la façon de travailler.

Gestion du stress, gestion du temps, savoir-communiquer…sont des aptitudes et compétences recherchées par les entreprises dans le cadre de recrutements.

Pourquoi tant d’intérêts pour les soft skills aujourd’hui ?

Les entreprises accordent extrêmement d’importance aux soft skills de nos jours pour les avantages qu’ils apportent au sein de leurs équipes.

Un facteur d’intégration

Aujourd’hui, il ne suffit pas d’avoir des compétences techniques pour intégrer une entreprise. La phase d’intégration requiert des qualités relationnelles importantes.

Une meilleure cohésion interne

Le savoir-faire relationnel ne permet pas uniquement de bien s’intégrer. Le soft skill assure en même temps une bonne cohésion interne. Un boost du travail d’équipe va forcément contribuer à l’amélioration des relations professionnelles entre les différents collaborateurs.

Un atout commercial

De bonnes capacités relationnelles améliorent l’écoute active de chaque intervenant, facilitant ainsi les échanges extérieurs avec les clients. L’aisance à interagir va améliorer la capacité de négociation pour assurer une bonne relation-client. C’est un levier de transformation invraisemblable au sein d’une entreprise.

Peut-on développer une soft skills ?

Il est tout à fait possible de développer une soft skill. Le développement d’une nouvelle compétence va contribuer à rendre l’environnement professionnel plus agréable. Il existe des outils intuitifs, permettant d’améliorer les interactions et la collaboration entre collègues : Slack, Trella ou Zenkit. Un espace de travail flexible va tout aussi bien apporter du confort à chacun selon ses convenances, leur permettant ainsi de gagner en productivité et en créativité.

Les 4 meilleurs soft skills dont vous avez besoin pour réussir

Pour réussir dans la vie personnelle et professionnelle, voici les meilleurs softs skills à développer.

cercle collaborateur

Le capacité d’écoute

L’écoute améliore grandement les capacités de communication. Ecouter est une meilleure façon de créer une relation de confiance avec un autre collaborateur en lui montrant votre intérêt.

La créativité

Etre créatif, c’est être en mesure de résoudre des problèmes complexes efficacement avec des ressources quasi-limitées. Le but est de savoir exploiter les ressources existantes, peu importe la situation.

L’intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle consiste à savoir prendre des décisions objectives et mûrement réfléchies. Chaque décision ne sera pas impactée par l’émotion, mais par la raison.

L’empathie

Il s’agit de l’aptitude à se mettre à la place d’une autre personne et de ressentir ce qu’elle ressent. L’empathie est à développer pour mieux comprendre ses collaborateurs. Pour développer ce soft skill en particulier, le bénévolat, les conférences et les évènements culturels sont très efficaces.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn