Search
Close this search box.

Est-il possible de vous démarquer avec un nom de domaine ?

Lors de la création d’un site internet, notre attention se porte généralement sur le contenu et la mise en forme des différentes pages. Pourtant, investir dans un nom de domaine contribue grandement à la réussite de ce projet. Il est crucial de le choisir avec soin et de le sécuriser pour en récolter les avantages à long terme.

Comprendre l’importance d’un bon nom de domaine

Le nom de domaine, conjointement avec son extension, constitue l’identité de votre site. Il est donc propre à ce dernier. Au-delà de cette fonction, le nom de domaine participe à la perception et à la crédibilité de votre entreprise sur le web. Il vous permet de vous démarquer de vos concurrents sur le marché. Tout comme une enseigne lumineuse attire les passants vers une boutique physique, le nom de domaine suscite la même impression auprès des internautes. Par conséquent, il est essentiel de le soigner, afin d’augmenter le nombre de visiteurs.

Sur internet, la satisfaction des internautes ne représente qu’une partie de vos efforts. L’autre moitié de votre travail consiste à répondre aux exigences des moteurs de recherche. Outre le contenu de votre site, les algorithmes analysent également le nom de domaine. Il joue un rôle significatif dans le référencement de votre site web.

Choisissez un nom de domaine qui reflète votre entreprise

Dans la plupart des cas, le nom de domaine de votre site sera lié à celui de votre marque. Ainsi, vous créez une continuité entre votre adresse web et le contenu de votre site. Pour ce faire, l’utilisation d’un générateur pour acquérir un nom de domaine correspondant à votre enseigne, avec différentes extensions au choix, est une bonne idée. Quoi qu’il en soit, la simplicité est de mise pour améliorer la convivialité pour les internautes. En effet, votre nom de domaine doit être explicite, c’est-à-dire composé de mots familiers et révélateurs de votre site.

L’identifiant de votre site est idéalement court et facile à lire. Il sera ainsi plus simple à écrire, et donc à mémoriser. L’utilisation de tirets « – » ou de traits de soulignement « _ » est à éviter autant que possible. De même, le point « . », réservé aux sous-domaines, doit être utilisé avec parcimonie. Tous les autres caractères sont strictement interdits.

Il est bon de rappeler qu’un grand nombre d’internautes naviguent via leur téléphone ou leur tablette. Par conséquent, un nom de domaine compatible avec les appareils mobiles est souhaitable. Vous devez prendre en compte les éventuelles corrections automatiques. Dans l’idéal, les internautes ne devraient pas avoir à passer du clavier classique au clavier numérique.

Si l’originalité est importante et peut vous aider à vous démarquer, la praticité est souvent plus efficace. Ainsi, votre nom de domaine devrait avant tout répondre aux requêtes des internautes, en fonction des services et/ou produits que vous proposez. Dans ce contexte, vous avez tout à gagner en jouant sur la valeur sémantique. L’utilisation de mots-clés ciblés est également appréciée par les moteurs de recherche.

Si vos activités sont destinées à se diversifier à l’avenir, assurez-vous que votre nom de domaine puisse les englober. Il en va de même si vous envisagez d’étendre vos services à l’international. Dans cette perspective, vous pourriez opter pour une extension d’adresse internet telle que .com ou .net, au lieu de .fr.

Taper un nom de domaine

Recherchez des moyens d’être certain que votre nom de domaine est unique

Une fois que vous avez créé votre nom de domaine, assurez-vous qu’il n’est pas déjà pris. La recherche d’antériorité est indispensable pour éviter de violer les droits d’un tiers. Vérifiez également que votre nom de domaine ne présente pas de similitudes avec celui d’un site concurrent.

Pour vous assurer que le nom de domaine que vous avez choisi est unique, vous disposez de différents services de vérification. Les résultats afficheront les variantes disponibles en fonction des extensions, chacune étant associée à un coût.

Il est fort possible qu’un nom de domaine ait déjà été pris, mais qu’il soit toujours disponible à la vente. On parle alors de marché secondaire. Il peut s’agir de sites abandonnés en raison d’un oubli de renouvellement ou d’une cessation d’activités. Dans ce cas, vous pouvez examiner leur historique. Celui-ci peut jouer en votre faveur si le site a généré un trafic intéressant. Cependant, il est possible que le site ait été pénalisé par les moteurs de recherche. Dans ce cas, il serait judicieux de recréer votre nom de domaine, en mettant en avant un nouveau mot-clé.

Enregistrez votre nom de domaine auprès d’un hébergeur fiable

Alors que les marques sont déposées, les noms de domaine doivent être enregistrés. Pour ce faire, vous devez faire appel à un prestataire d’hébergement, notamment celui qui héberge votre site internet.

Le choix de votre hébergeur peut dépendre de l’extension que vous avez choisie pour votre adresse URL. Si vous optez pour une extension en .fr, l’Association française pour le nommage internet en coopération (Afnic) propose différents prestataires répondant à des normes de qualité élevées. Ces derniers sont donc fiables et soumis à une charte bien définie. Vous pouvez aussi utiliser leur outil pour vérifier la disponibilité du nom de domaine que vous avez préalablement sélectionné.

Si vous souhaitez créer un nom de domaine sous .eu, l’EURid est l’organisme officiel recommandé. Pour les autres extensions (.net, .org et .com), vous vous adresserez à l’ICANN. Tout comme l’EURid et l’Afnic, il dispose d’une liste d’hébergeurs accrédités.

L’enregistrement de votre nom de domaine est payant, et le coût dépendra de votre prestataire d’hébergement. Le choix de l’extension influencera également le prix à payer. Si vous décidez d’acquérir un nom de domaine déjà existant, le coût sera déterminé par son propriétaire.

Pour renforcer la sécurité de votre nom de domaine, l’enregistrement ne suffit pas. Un dépôt de marque est nécessaire auprès de l’INPI, ce qui devient indispensable en cas de litiges.

nom de domaine extension

Élaborez des stratégies pour promouvoir votre nom de domaine

Pour promouvoir votre nom de domaine, votre communication doit être bien pensée. Dans cette optique, nous vous encourageons à mettre à jour votre adresse e-mail, ainsi que votre signature électronique. Votre hébergeur web vous fournira le domaine de messagerie correspondant.

Si vous avez changé de nom de domaine en cours de route, ces actions doivent être accompagnées d’une redirection de vos e-mails de l’ancienne à la nouvelle adresse. Ainsi, vous conservez vos clients et ne risquez pas de manquer vos messages entrants.

Pour éviter que votre nom de domaine ne soit mis sur le marché secondaire, assurez-vous de renouveler régulièrement son enregistrement. Cet acte doit être renouvelé chaque année.

Suivez les tendances des domaines web

En observant l’évolution des noms de domaine, on constate une forte émergence d’extensions peu courantes, en opposition aux extensions traditionnelles. Bien que l’extension .com détienne environ 50 % de la part de marché, elle est de moins en moins privilégiée. Cela est dû à la limitation des noms de domaine disponibles sous cette extension courante. De ce fait, de nombreux propriétaires préfèrent s’aventurer sur des domaines moins explorés. Cette alternative offre une garantie accrue en termes de disponibilité de noms de domaine.

Les extensions émergentes actuellement incluent des termes descriptifs tels que .contact ou .boutique. Cette formulation présente un intérêt marketing considérable. Les extensions les plus populaires sont .xyz, .top et .icu. À celles-ci s’ajoutent les extensions nationales telles que .ca, .be, .it…

En suivant les tendances des noms de domaine, vous pourrez adapter l’identité de votre site pour la rendre originale, et surtout, unique.

Facebook
Twitter
LinkedIn