Comment fonctionne le portage salarial international ?

Sommaire

Le portage salarial international séduit actuellement de nombreux travailleurs. Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, ce concept n’est pas seulement destiné aux professionnels indépendants souhaitant exercer leur métier en France. Vous pouvez également opter pour ce dispositif pour travailler avec des sociétés basées à l’étranger. Qu’est-ce que le portage salarial international ? À qui s’adresse-t-il ? Comment fonctionne-t-il ? Quel statut adopter ? Zoom sur le sujet.

 

Qu’est-ce que le portage salarial international ?

 

Le portage salarial international existe depuis 1980. Il fait référence à une relation tripartite entre le client, le consultant et la société de portage. Ce concept permet aux salariés portés d’exercer sans aucune contrainte géographique. En fait, vous pouvez travailler avec des clients dans n’importe quel pays. Le portage salarial international vous donne la possibilité d’avoir une grande liberté tout en bénéficiant des avantages inhérents au statut de salarié. En d’autres termes, vous signez un contrat de travail avec une société de portage salarial. Toutefois, c’est vous-même qui cherchez vos clients. Ainsi, vous êtes libre d’accepter ou de refuser une mission. De plus, c’est à vous de négocier vos rémunérations auprès de vos clients. Toutefois, c’est la société de portage salarial qui s’acquitte des formalités administratives nécessaires pour chaque projet. Lisez cet article pour découvrir comment se lancer en portage salarial.

 

À qui s’adresse le portage salarial international ?

 

Le portage salarial international s’adresse à tous les travailleurs indépendants. Ce dispositif prend en charge tout type d’activité. Il intéresse notamment les professionnels se trouvant dans l’une des situations suivantes :

  • vous travaillez temporairement en tant que consultant avec une société à l’étranger. Il convient de noter que la durée maximale prise en charge est de 24 mois (sauf cas particulier). Dans ce cas, le salarié porté bénéficie d’une couverture sociale et d’autres avantages financiers intéressants ;
  • vous réalisez des projets portés sur le territoire français pour le compte d’une entreprise qui se trouve à l’étranger.

Ce régime intéresse particulièrement les managers en reconversion professionnelle. En fait, les sociétés étrangères ont besoin de ces profils pour des missions d’accompagnement au changement. C’est également une alternative intéressante pour les professionnels œuvrant dans les secteurs d’activité présents à l’étranger (le gaz ou le pétrole).

 

Portage salarial international : comment fonctionne-t-il ?

 

Le fonctionnement du portage salarial international est similaire à celui du régime classique. Ce concept met en relation trois entités, à savoir :

  • le consultant : il cherche une entreprise de portage ainsi que des missions à faire ;
  • la société de portage : cette dernière se charge de contractualiser les missions réalisées par le consultant ;
  • l’entreprise cliente : c’est le propriétaire du projet réalisé par le consultant. Elle effectue le paiement auprès de la société de portage après la réalisation de ses missions.

Le travailleur indépendant peut choisir une entreprise de portage étrangère ou métropolitaine pour encadrer ses missions à l’international. Dans ce contexte, opter pour une société étrangère est plus avantageux sur le plan financier. Toutefois, l’entreprise métropolitaine vous donne la possibilité d’être encadré par le dispositif général des salariés en France. Il est conseillé de choisir cette deuxième option si vous envisagez d’effectuer des missions de courte durée.

 

Portage salarial international : quel statut adopter ?

 

Il existe deux statuts au choix pour le salarié porté :

 

Le statut de consultant détaché

Choisissez ce statut si vous envisagez de faire de courtes missions. Le consultant détaché est affilié à la Sécurité sociale française. Le contrat de travail est élaboré selon la juridiction française. Le salarié porté est couvert par la protection sociale métropolitaine s’il réalise des missions dans un pays membre de l’Union Européenne.

 

Le statut de consultant expatrié

Ce statut est destiné aux salariés portés qui partent à l’étranger pour réaliser des missions pour une durée indéterminée. L’expatrié est affilié à la couverture sociale du pays qui l’accueille.

Facebook
Twitter
LinkedIn